La vie Communale

"Les enfants proposent 4 lois contre l'illectronisme "

Dans le cadre de leur participation au Parlement des enfants, 28 élèves de CM1 et CM2 de l’école Joseph Ernault ont rencontré Yannick Favennec, député de la 3e circonscription.

Le Parlement des Enfants

Âgés de 10 et 11 ans, les élèves ont commencé à travailler sur le projet fédérateur en novembre dernier. « Le Parlement des enfants, c’est une opération annuelle menée avec l’Assemblée nationale qui propose à des élèves de CM de rédiger une proposition de loi, sur un thème donné «  Du bon usage du numérique », explique Emmanuel Buchet, leur enseignant. « Le numérique prend de plus en plus de place dans nos vies. Outils éducatifs, achats par Internet, inscriptions, informations sur l’orientation scolaire, beaucoup de démarches et de documents sont dématérialisés ».

Emissions de télévision

Fausse information et piratage des comptes : Après discussion en classe sur l’utilisation d’Internet, les élèves se sont rendu compte qu’il était difficile de savoir ce qu’il fallait croire des informations trouvées.

 

Proposition de loi des élèves

1) Dans chaque commune, aménager un multimédia avec des ordinateurs réservés pour ceux qui n’ont pas les moyens d’en acheter un.

2) Créer des fiches pour expliquer le fonctionnement, seul ou à l’école.

3) Des émissions de télévision doivent être consacrées à la bonne utilisation pour se protéger des mauvaises informations.

4) Il faudrait colorer les touches du clavier en fonction de leur rôle avec des icônes et des boutons plus faciles. Il faut que toutes les applications soient protégées avec des contrôles parentaux ».

En attente d'être validées

Yannick Favennec présentera les propositions des élèves à la commission compétente de l'Assemblée Nationale afin qu’elles soient éventuellement validées.

 La vie d'un député c'est quoi ?

Avant la séance du parlement des enfants, le député Yannick Favennec s'est livré de bonne grâce au jeu des questions-réponses posées par les élèves pendant plus d'une heure. Un contact franc, direct, qui a permis aux écoliers de comprendre la vie de tous les jours du politicien, mais en dehors des étiquettes et usages coutumiers, sans frontières ni tabou.  Les enfants ont épluché et disséqué l'emploi du temps du député. Ils ont voulu connaître sa vie privée, ses gains, l'ambiance de l'Assemblée Nationale.

L’Illectronisme : Le terme choisi par le député pour parler des difficultés à utiliser le numérique tend à souligner que celui-ci est devenu aussi indispensable que la lecture ou l’écriture

Le député Yannick Favennec invite les enfants à bien maîtriser l’outil numérique tout en prévenant des risques d’exclusion sociale des Français touchés par l’illectronisme.